Andorre au coeur d’un majestueux décor

Le pont de Paris à Andorre

Le pont de Paris et son design avant-gardiste sur la rivière Valira au centre d’Andorre-la-Vieille.

ANDORRE-LA-VIEILLE – La Principauté est nichée dans le massif des Pyrénées et si elle est prisée pour ses produits détaxés dans un nombre étourdissant de commerces, elle a beaucoup d’autres choses à offrir.

Le pont de Paris à Andorre

La Casa de la Vall, ancien siège du Parlement d’Andorre. Sa visite permet de se familiariser avec l’histoire du pays.

Non, il ne faut pas réduire Andorre à une simple excursion shopping compte tenu des bonnes affaires qu’il est possible de faire dans ses magasins, ce serait une erreur. Car ce petit coin de terre situé entre la France et l’Espagne est riche de lieux historiques remarquables et d’une nature préservée, où tant les amoureux des sports d’hiver que les randonneurs de la belle saison trouveront leur bonheur entre vallées profondes et montagnes ensoleillées.

Un petit hameau avec des habitations typiques du pays à quelques km d’Andorre

Un petit hameau avec des habitations typiques du pays à quelques km d’Andorre

Ce petit Etat indépendant offre une vaste palette d’activités touristiques et culturelles, et compte 20 musées. En flânant dans les rues pavées de la ville, ainsi qu’à Santa Coloma, vous découvrirez des lieux étonnants comme la Casa de la Vall, bâtie en 1580, qui est en fait l’ancien siège du Parlement d’Andorre. Promenez-vous aussi dans ces grands jardins où se trouve notamment une tour pigeonnier. Les amoureux de l’art roman seront ravis par l’église Santa Coloma, reconnaissable à son clocher cylindrique de quatre étages, et celle de Sant Esteve, qui abrite une remarquable abside romane. Passez aussi par le plus grand pont médiéval d’Andorre, celui de la Margineda. Au détour des rues piétonnes, les amateurs d’art sont interpellés par les sculptures intrigantes de Salvador Dali ou de Jaume Plenza. Et ne manquez pas ce vieux quartier qui possède des habitations aux murs peints en trompe-l’œil assez étonnants.

Le pont de Paris à Andorre

En hiver, trois domaines skiables, dont Grandvalira, accueillent les touristes. Des épreuves de la Coupe du monde y auront lieu en 2019.

Pour profiter de la nature au printemps, il faut se rendre au Rec del Solà ou au Rec de l’Obac. Il y a toute une liste d’itinéraires pour les randonnées, y compris dans trois parcs naturels riches en espèces rares. Depuis l’an dernier, un circuit balisé permet de faire le tour du pays en altitude, avec bivouacs dans quatre gîtes gardés.

La vigneronne Christina Tor Armengol au-dessus de San Julia de Loria

La vigneronne Christina Tor Armengol au-dessus de San Julia de Loria

Disparue depuis le 18e siècle, la vigne revit en Andorre. Quatre vignerons, dont Cristina Tor Armengol, historienne de formation, passionnée de viticulture, s’est lancée dans l’aventure il y a 15 ans. Son domaine de Casa Auvinyà, à 1200 mètres d’altitude, compte quelque 5000 ceps. Ceux-ci sont accrochés à flan de coteau et protégés du froid par de la paille jouant aussi, en été, un rôle de régulateur d’humidité.

Textes et photos: Roger Juillerat

Au marché artisanal d’Andorre

Au marché artisanal, une jeune marchande présente sa liqueur à base de noix et de plantes médicinales.

Infos pratiques

Y aller: en avion, le mieux est d’atterrir à Barcelone ou à Toulouse. D’où il faut compter 2h30 de bus-navette. En voiture depuis la Suisse via Perpignan et Villefranche-de-Conflent (Pyrénées orientales).

Couettes et couverts: avec 8 millions de nuitées par an, Andorre est bien équipée: hôtels, auberges de jeunesse, appart hôtels et gîtes. Notre coup de cœur: l’hôtel Plaza Andorra, dirigé par un Suisse (www.plazandorra.com). La cuisine du terroir au Borda Estevet (www.bordaestevet.com).

S’informer: www.visitandorra.com


Lire ou télécharger l’article original…