Praia do Forte, le bronzage à la brésilienne

En arrivant après 60 km de taxi depuis Salvador de Bahia, ma grande appréhension était de me trouver en face d’un ghetto à touristes, comme cela peut exister dans certains pays d’Amérique latine. Il n’en fut rien.  La bonne surprise fut de découvrir tout d’abord que la grande majorité des visiteurs étaient de nationalité brésilienne. Il est vrai que quand on vient de l’Europe, qu’ils soient de Rio, de Brasilia ou de Recife, tous ces gens parlant le portugais ne représentent pas l’affreux vacancier, élément grégaire qui pourrait être pressenti parfois comme détestable.

Lire la suite…

Laisser un commentaire