Le nougat de Montélimar

Suivant la tradition du Noël provençal, le nougat (blanc et noir) fait partie des 13 desserts que l’on retrouve sur la table du réveillon de Noël et qui se déguste au retour de la messe de minuit. Il rejoint ainsi des fruits secs (noix, raisins, figues, dattes), des fruits frais (oranges ou clémentines), des fruits confits, de la pâte de coing, des calissons, un melon de Noël, une pompe à l’huile (fougasse).

Le nougat de Montélimar a toute une histoire. Cette affriolante pâte durcie a fait son apparition dans le sud de la Drôme dans la seconde moitié du XVIIème sans qu’il n’ait jamais été possible de retrouver le nom de son créateur. 

Lire la suite…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire