Été 2020: les Suisses ont préféré rester en Suisse

Glattbrugg, le 30 octobre 2020│ Le loueur suisse de maisons de vacances Interhome revient sur la saison estivale avec des sentiments mitigés. D’une part, entre juin et octobre, davantage de clients helvétiques ont réservé un logement en Suisse. Cependant, une forte diminution des clients étrangers a été enregistrée.

Si les Suisses aiment généralement passer leurs vacances d’été à l’étranger, ils ont été de plus en plus nombreux à opter pour un logement de vacances au pays ces derniers mois (de juin à octobre 2020). Ainsi, deux fois plus de clients helvétiques ont réservé des logements en Suisse auprès du loueur de maisons de vacances Interhome par rapport à l’année précédente. Après le Tessin, le Valais ou l’Oberland bernois sont très prisés des clients suisses. «Les Suisses ont influé favorablement sur notre saison estivale. Deux fois plus de Suisses ont passé l’été au pays, ce qui a eu un effet positif sur le nombre de réservations en Suisse. Nous espérons que ce comportement en matière de réservation sera maintenant reporté aux mois d’hiver et à l’été prochain», déclare Roger Müller, Country Manager Interhome Suisse. Cependant, Interhome a enregistré un sérieux recul des réservations de clients étrangers. «En raison de la pandémie du coronavirus, des restrictions de voyage, ainsi que d’une éventuelle quarantaine au retour dans le pays d’origine, nous n’avons accueilli en Suisse qu’un peu moins de la moitié de nos clients étrangers par rapport à l’année précédente», explique Roger Müller. Toutefois, le nombre total de logements réservés reste légèrement supérieur à celui de l’année précédente. Cela est dû aux nombreuses réservations de la clientèle helvétique.

Un déclin important à l’échelle du groupe

Ces derniers mois, Interhome a également noté que le tourisme intérieur a regagné en popularité à l’étranger. Ainsi, les clients allemands séjournaient en Allemagne, les Français en France ou les Italiens en Italie. Contrairement à ce qui s’est passé en Suisse, les réservations des clients locaux n’ont pas pu compenser la baisse des clients étrangers dans la grande majorité des pays. Entre juin et octobre 2020, Interhome a enregistré une baisse des réservations dans l’ensemble du groupe d’environ 30% par rapport à l’année précédente.

Pas encore de visibilité pour la saison hivernale

Pour l’instant, il n’est pas encore possible de donner une prévision des réservations de logements de vacances suisses pour les prochains mois d’hiver. En hiver, la Suisse est généralement une destination très prisée des clients nationaux et étrangers. Cependant, en raison de la pandémie du coronavirus, les clients préfèrent attendre encore avant de réserver leur vacances de ski. «L’évolution de la pandémie ne peut être prédite. L’incertitude en matière de planification persiste et la saison hivernale de cette année sera certainement marquée par des réservations à court terme. Nous ne pouvons que continuer à espérer que la situation s’améliore dans toute l’Europe et que nos clients étrangers puissent à nouveau passer leurs vacances de ski dans les Alpes suisses sans problème», conclut Roger Müller.

Extrait d’un communiqué de presse Interhome

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire