Le nougat de Montélimar

Suivant la tradition du Noël provençal, le nougat (blanc et noir) fait partie des 13 desserts que l’on retrouve sur la table du réveillon de Noël et qui se déguste au retour de la messe de minuit. Il rejoint ainsi des fruits secs (noix, raisins, figues, dattes), des fruits frais (oranges ou clémentines), des fruits confits, de la pâte de coing, des calissons, un melon de Noël, une pompe à l’huile (fougasse).

Le nougat de Montélimar a toute une histoire. Cette affriolante pâte durcie a fait son apparition dans le sud de la Drôme dans la seconde moitié du XVIIème sans qu’il n’ait jamais été possible de retrouver le nom de son créateur. 

Lire la suite…

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Été 2020: les Suisses ont préféré rester en Suisse

Glattbrugg, le 30 octobre 2020│ Le loueur suisse de maisons de vacances Interhome revient sur la saison estivale avec des sentiments mitigés. D’une part, entre juin et octobre, davantage de clients helvétiques ont réservé un logement en Suisse. Cependant, une forte diminution des clients étrangers a été enregistrée.

Si les Suisses aiment généralement passer leurs vacances d’été à l’étranger, ils ont été de plus en plus nombreux à opter pour un logement de vacances au pays ces derniers mois (de juin à octobre 2020). Ainsi, deux fois plus de clients helvétiques ont réservé des logements en Suisse auprès du loueur de maisons de vacances Interhome par rapport à l’année précédente. Après le Tessin, le Valais ou l’Oberland bernois sont très prisés des clients suisses. «Les Suisses ont influé favorablement sur notre saison estivale. Deux fois plus de Suisses ont passé l’été au pays, ce qui a eu un effet positif sur le nombre de réservations en Suisse. Nous espérons que ce comportement en matière de réservation sera maintenant reporté aux mois d’hiver et à l’été prochain», déclare Roger Müller, Country Manager Interhome Suisse. Cependant, Interhome a enregistré un sérieux recul des réservations de clients étrangers. «En raison de la pandémie du coronavirus, des restrictions de voyage, ainsi que d’une éventuelle quarantaine au retour dans le pays d’origine, nous n’avons accueilli en Suisse qu’un peu moins de la moitié de nos clients étrangers par rapport à l’année précédente», explique Roger Müller. Toutefois, le nombre total de logements réservés reste légèrement supérieur à celui de l’année précédente. Cela est dû aux nombreuses réservations de la clientèle helvétique.

Un déclin important à l’échelle du groupe

Ces derniers mois, Interhome a également noté que le tourisme intérieur a regagné en popularité à l’étranger. Ainsi, les clients allemands séjournaient en Allemagne, les Français en France ou les Italiens en Italie. Contrairement à ce qui s’est passé en Suisse, les réservations des clients locaux n’ont pas pu compenser la baisse des clients étrangers dans la grande majorité des pays. Entre juin et octobre 2020, Interhome a enregistré une baisse des réservations dans l’ensemble du groupe d’environ 30% par rapport à l’année précédente.

Pas encore de visibilité pour la saison hivernale

Pour l’instant, il n’est pas encore possible de donner une prévision des réservations de logements de vacances suisses pour les prochains mois d’hiver. En hiver, la Suisse est généralement une destination très prisée des clients nationaux et étrangers. Cependant, en raison de la pandémie du coronavirus, les clients préfèrent attendre encore avant de réserver leur vacances de ski. «L’évolution de la pandémie ne peut être prédite. L’incertitude en matière de planification persiste et la saison hivernale de cette année sera certainement marquée par des réservations à court terme. Nous ne pouvons que continuer à espérer que la situation s’améliore dans toute l’Europe et que nos clients étrangers puissent à nouveau passer leurs vacances de ski dans les Alpes suisses sans problème», conclut Roger Müller.

Extrait d’un communiqué de presse Interhome

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Monter au Barrhorn (3610m): le plus haut sommet « de rando » des Alpes

Aujourd’hui on revient dans nos montagnes suisses et je (Benoit) vais vous emmener haut, très haut même, jusqu’au sommet du Barrhorn et ses 3610m! Ca faisait déjà un moment que j’avais repéré ce sommet qui se trouve dans le haut Valais et que je l’avais mis sur ma liste. Il faut dire que le Barrhorn a une particularité: C’est un des plus haut sommet des Alpes accessible en randonnée sans matériel d’alpinisme.

Lire la suite…

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

PROLONGATION ! Exposition Marguerite Martinoli / Patrick Polo

Cette exposition a fait l’objet d’un joli article de Sonya Mermoud, notre membre de Presstourism, dans l’Evénement syndical du 9 septembre dernier. R. Jt

Aller sur https://www.evenement.ch/articles/voyages-virtuels

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Exposition Marguerite Martinoli / Patrick Polo, 4 septembre, Vouvry

En cette période où il est déconseillé de se déplacer outre frontière, nous vous invitons à un dépaysement total. L’exposition propose non pas un seul sujet, mais un ensemble de découvertes tout au long des diverses salles de l’Espace Culturel.

Après avoir visité les pièces consacrées à l’Islande, ses chevaux et paysages qui laissent sans voix, c’est la Mongolie qui vous ouvre les portes de ses yourtes à l’atmosphère feutrée, de son Festival d’hiver et de ses ambiances de vie nomade. Le pays est vaste et les expériences intéressantes.

Les grandes étendues sauvages nous ont toujours attirés. Nous sommes également fascinés par les arbres et en présentons de différentes régions du monde. De la forêt de saules polaires du Svalbard (Norvège) qui, étant donné la basse température annuelle ne poussent que de quelques millimètres par année, à la végétation luxuriante du N’Gorongoro (Tanzanie), en passant par les forêts de Finlande en hiver. Les variations sont infinies.

Le voyage, c’est surtout le contact. Nous essayons de l’approfondir lors de nos déplacements. Bien que la langue soit parfois un obstacle, une approche chaleureuse permet d’entrer en communication avec les locaux qui eux sont souvent friands d’échanges avec les voyageurs.

Passons dans un autre monde, celui de nos « Coups de cœur ». Deux lions qui se câlinent en pleine nuit, des gens qui partent au travail avec le sourire, une voie lactée dans un ciel sans fin. Les images de cette série résonnent particulièrement en nous. Elles évoquent des moments magiques passés loin de notre quotidien.

Maintenant, entrons dans le monde de la fiction avec la série « Utopia » où les minéraux s’émancipent. Revendiquant une nouvelle vie, ils quittent la terre et s’intègrent dans des photos prises lors de nos pérégrinations. 

Hiver à Myvatn / Islande / Patrick Polo
Equilibre / Marguerite Martinoli
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

VIA FERRATA DU ROCHER JAUNE

Cabane des Diablerets

Également appelée Via ferrata de la Tête aux Chamois, ce parcours représente bien les aspects athlétiques de ce sport qui lie l’escalade et la randonnée de haute-montagne.

Considérée comme difficile, cette via est réservée aux bons grimpeurs qui n’ont pas froid aux yeux! Il faut compter plus de deux heures pour cette via ferrata athlétique au départ de la Cabane des Diablerets.

Proche de la Cabane des Diablerets, le départ de la Via ferrata du Rocher Jaune est accessible à pied depuis le village ou depuis le Col du Pillon, mais le plus simple est de prendre la télécabine menant à Glacier 3000. Depuis le premier arrêt de la cabine, la via est à 5 minutes de marche.

Moments de frissons

La Via ferrata du Rocher Jaune est moyennement technique, mais elle nécessite de la force et un certain courage sur quelques passages. Le parcours emprunte une vire à l’ambiance aérienne, dont certaines parties sont confortablement larges, tandis que d’autres se resserrent considérablement. Grands moments de frissons : la traversée du Rocher Jaune et une mini-grotte à passer accroupis sur une poutre en bois. Après plus de deux heures d’effort et de sensations fortes, les grimpeurs ont bien mérité une fondue typiquement suisse dans l’un des restaurants de la région !

INFOS PRATIQUES

Accès :
En voiture : via la route du Pillon, parking du Col de Pillon
En train : Aigle – Les Diablerets (TPC), puis en bus jusqu’au Col du Pillon

Approche :
A pied depuis le Col du Pillon, environ 2h30 à 3h de marche ou 10 minutes de marche depuis l’intermédiaire du téléphérique du Glacier 3000 (La Cabane), Horaires du téléphérique, tous les jours de 9h à 16h50 (sous réserve des conditions météorologiques)

Location de matériel : possible chez Holiday Sport et Jacky Sports

Niveau de difficulté : difficile / Cotée K5 (cotation Hüsler)

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le petit «Cervin» du Tessin s’illumine

L’illumination de Gerry Hofstetter sur le Sosto, dans la vallée du Blenio. ©Frank Schwarzbach 

Le Sosto, symbole massif de la vallée de Blenio, s’est illuminé, ces derniers jours, aux couleurs du drapeau national. Il s’agit de la dernière grande oeuvre signée par l’artiste lumière Gerry Hofstetter et réalisée avec le soutien de la commune de Blenio, qui représente une réponse à l’illumination du Cervin en mars dernier. Puissant et emblématique, le message lancé le jour de la Fête nationale était: «La Suisse est une unité».

Coup d’oeil sur Blenio et le Tessin ©Frank Schwarzbach 

Le Sosto répond à l’appel du Cervin. L’artiste Gerry Hofstetter a mis en scène un véritable dialogue lumineux entre deux montagnes suisses emblématiques. Après avoir illuminé, en mars dernier, le mont surplombant Zermatt avec différents symboles d’espoir et de solidarité, en sus du motif du drapeau tessinois, c’est au tour du Tessin et de la vallée de Blenio, le jour de l’anniversaire de la Patrie, de se faire les ambassadeurs de l’unité nationale. Ces derniers jours, Gerry Hofstetter, accompagné de son équipe de photographes, a réalisé l’installation sur le Sosto, surnommé le «Cervin» du Tessin.

Un «renvoi d’ascenseur», en quelque sorte, dans une période toujours délicate et incertaine au vu de l’urgence sanitaire qui sévit. Cinq symboles étaient projetés sur les parois rocheuses de la cime de Blenio: les blasons de la Suisse, du Valais, du Tessin et de la commune de Blenio ainsi que le hashtag #blenio, clin d’oeil à l’importance croissante des réseaux sociaux. «Les similarités entre ces deux montagnes m’ont toujours fasciné. L’installation entend exprimer la cohésion de notre pays, tout en soulignant sa diversité et le caractère unique de chaque région. Le message fort que nous avons voulu lancer est le suivant: Blenio, ou la vallée du soleil, est proche de la Suisse grâce à l’un de ses symboles. Nous continuons à rester uni», déclare Gerry Hofstetter. La projection était effectuée à une distance de quelque 3,5 kilomètres du massif, pour une hauteur totale de 1100 mètres. Connu dans le monde entier, l’artiste suisse transforme depuis plus de 20 ans édifices, monuments, paysages et montagnes en oeuvres d’art modernes par des jeux de lumière. Pour des raisons techniques, la projection lumineuse présentait une durée limitée correspondant à la prise des photos pittoresques.

«Il s’agit d’un beau signe de solidarité et de remerciement pour la coopération dans la gestion de la crise du COVID-19, a déclaré le Conseiller fédéral Ignazio Cassis. Aujourd’hui, nous célébrons la Suisse, notre pays qui fait de la cohésion nationale son propre porte-drapeau. L’idée de jumeler le Sosto et le Cervin et d’intégrer ainsi le Tessin dans cette action de solidarité est merveilleuse. L’urgence nous a mis à rude épreuve mais, comme souvent dans les situations de crise, elle a également eu un effet positif: elle a contribué à nous rapprocher et à renforcer le pacte fédéral.»

«Le Tessin était le canton le plus touché par la pandémie, a déclaré de son côté Norman Gobi, chef du gouvernement tessinois. Aujourd’hui, remercier, une fois encore, tous ceux qui ont oeuvré pour leur prochain durant ces mois difficiles et sombres est un geste à la fois beau et important. Cependant, nous ne sommes pas encore tirés d’affaire. Pour cette raison, les initiatives comme celle que promeut la commune de Blenio, et qui visent à souligner l’esprit de sympathie entre les différentes régions helvétiques, mettent du baume au coeur. Continuons ainsi, pour un retour à une nouvelle normalité.» – (comm-R. Jt)

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Guide original des auberges de montagne

Le Chalet d’alpage et auberge de montagne du Suchet avec son superbe panorama sur le Nord vaudois et le lac de Neuchâtel. Pas loin de ce dernier se trouve aussi La Mathoulaz. ©Roger Juillerat

La dernière édition du Guide original des petites auberges de montagne 2020/2021 jouit toujours d’une grande popularité et a paru pour la 14e fois. Désormais, 1279 auberges de montagne y seront présentées. 

Dans cet ouvrage de référence, qui est aussi un guide gourmet, les randonneurs et les cyclistes passionnés trouveront une diversité d’offres pertinentes de restaurants d’altitude, de buvettes en Suisse romande, de cabanes des alpes dans le Jura, ainsi que des grottes au Tessin et dans le Val Mesocco. Le guide vous fournira, non seulement des informations complémentaires sur l’infrastructure, les périodes d’ouverture, les possibilités d’hébergement, les stations des Transports Publics les plus proches, mais encore les propositions de randonnées y compris le temps pour s’y rendre avec les différents moyens de locomotion.

En outre, le Guide des petites auberges de montagne de Richi Spillmann est le seul «guide» qui couvre les auberges exploitées en altitude de l’ensemble des montagnes suisses. Tous les établissements qui y figurent sont situés le long des chemins d’excursion ou d’altitude et non directement près des routes touristiques ou stations de chemins de fer de montagne. Les chalets et auberges d’alpage ont fait leurs preuves au niveau de l’accueil et de l’ambiance. Sans oublier, bien entedu, l’offre culinaire et le choix des vins et autres boissons.

55 nouvelles adresses

Après l’édition 2018/2019, 55 nouvelles adresses ont été insérées. Elles se composent de 19 auberges de la Suisse romande/Valais/Jura, 2 du Tessin, 29 de la Suisse alémanique et de 5 restaurants d’hiver. Le Guide actuel des petites auberges de montagne présente ainsi 1279 établisse-ments gastronomiques, qui attendent seulement, d’accueillir et de gâter les randonneurs ou les cyclistes. Comm/Roger Juillerat

L’auteur Richi Spilmann travaille avec toute une équipe.

Le guide original des petites auberges de montagne 2020/21 est disponible dans les librairies, les kiosques, les boutiques de souvenir et dans beaucoup de brasseries/auberges citées dans le Guide ou en vente directe auprès de: Spillmann Maison d’Edition et Imprimerie SA, Baslerstrasse 104, 8048 Zurich, info@bergbeizli.ch, 044 401 44 66.

Représentant pour la Suisse romande:
Leander Sewer, 47, av. du Lignon, 1219 Le Lignon, 022 796 13 07 ou 079 650 12 31
leandre.sewer@bluewin.ch

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Les charmes de la Suisse en été

Quitter ses quatre murs et partir découvrir la nature intacte de la Suisse. Des lacs aux eaux limpides, des montagnes propres, des villages calmes, des forêts rafraîchissantes et des prairies aux doux parfums vous attendent. Heureusement, notre Suisse sûre et propre offre suffisamment d’espace pour profiter d’un séjour serein à l’écart des foules.

Lire la suite…

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Les vacances en Europe à nouveau possibles

Hotelplan Suisse, avec les marques Globus Voyages, Travelhouse, Tourisme Pour Tous, Hotelplan et Vacances Migros, a décidé de reprendre son programme de voyage à partir du 15 juin 2020 suite à la réouverture de nombreuses frontières. À partir de cette date, Hotelplan Suisse proposera, outre les vacances en Suisse, par exemple des voyages en France, en Allemagne, en Autriche, en Grèce, au Portugal, en Croatie, en Suède et en République tchèque.

«Nous sommes heureux que les vacances d’été à l’étranger soient désormais possibles et que nos clients aient à nouveau la possibilité de passer leurs vacances au bord de la mer. La réouverture de certaines frontières est un premier pas, très important, vers un retour à la normale», déclare Tim Bachmann, CEO Hotelplan Suisse.

Les voyages forfaitaires en Europe jusqu’au 21 juin 2020 inclus, ainsi que les voyages hors de l’Europe jusqu’au 28 juin 2020 inclus, qui ne sont pas encore possibles en raison de la pandémie du coronavirus (liaison aérienne manquante ou restrictions d’entrée), seront annulés de manière proactive. Les clients recevront le remboursement des voyages forfaitaires annulés dans les prochaines semaines. Pour les prestations individuelles, comme par exemple une offre de vol seul, réservées auprès d’Hotelplan Suisse jusqu’aux dates spécifiées, les clients percevront les sommes remboursées par le prestataire de services. Les clients concernés seront informés par Hotelplan Suisse de l’annulation au cours des prochains jours.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire